• gifs bretagne

     

     

    alors comme j'y ai participé sous la houlette d'un écrivain , faire un texte avec tout ce qui nous passe par la tête en voyant les photos ,dialogue et prose

     

     

     

                               Les aventuriers de la mer


    La casquette vissée sur le crâne , le ciré orange dégoulinant d'eau , le pécheur rentre au port après une dure journée de labeur.
    - au travail ! finie la pause de 17 heures ; le repos , ce sera pour plus tard , allez passes moi les caisses qui s'entassent
    - pensons à mettre les plus gros poissons à sécher
    -oui , après nous aurons juste le temps de raccomoder les chaluts , que de gros trous dans les filets , quelle barbe !dépéchons nous avant l'arrivée de tous ces chalutiers poursuivis par un nuage de goelands affamés
    - quelle beauté lorsque je me retourne vers le large !  Incroyable camaieu de couleurs , le tout ourlé d'une dentelle d'écume mousseuse qui éloigne encore plus ces pointillés que sont les neiges éternelles à l'horyzon.

    je quitte cet enchantement de couleurs pour prendre pied dans le réel ,la terre et la mer me manque déjà .Tous ces clins d'oeil que m'envoient la mer me font retomber pantelante dans le quotidien : la pharmacie , la poste et la vie de tous les jours m'attendent au détour du chemin, mais vite ils laissent la place aux hangars de réparations de bateaux ,et au loin , rouge , bleu , blanc , orange : ce sont les chalutiers sur le chantier naval .
    Et hop ! retour aux vacances , les vélos flanent , à nouveau le rythme lent des estivants , je suis le courant et vais tranquillement attendre l'arrivée quotidienne des chalutiers
    Des cris :
    - bonjour , la pêche a été bonne aujourd'hui ! et pour vous ?
    -oh ,je suis passée par la pointe de la torche pour en prendre plein les yeux , d'abord  les rochers percutent mon regard par leur minéralité , derrière au loin des surfeurs jouent avec les vagues grace à une houle soutenue , fétu de paille qui joue dans les flots :  un ballet entre l'homme et la mer  , des murs d'eau s'écrasent au loin , c'est magique
    - c'est vrai que les néophytes sont toujours admiratifs
    - que veux tu , la mer est un enchantement , c'est la lumières et les oppositions eau -  minéral qui nous insufflent toute notre créativité  : le camaieu de l'océan avec ses bleus , verts ... ces hommes volants entre ciel et mer , on se sent si petit devant cette nature majestueuse , puis tout à coup changement de décor, le ciel se plombe et et l'océan se teinte de gris  . tu comprends maintenant l'attachement des marins et l'appel du grand large , tu vois là je descends d'un hauturier qui revient d'alaska
    - j'imagine que l'océan est semblable partout
    -eh bien tu te laisses guider par  des idées préconçues , les pêcheurs y sont vétus de gris : en osmose avec la mer qui vire du gris au blanc bleuté , les bouées blanches accrochées aux filets ne risquent pas de faire fausse note
    -tu y pêche s la baudroie?
    -certes non , nous c'est le saumon d'alaska , lorsque la pêche a été fructueuse , on en trouve à chaque hameçon, les pécheurs les lancent dans leurs bateaux : belle toile en perspective avec ce jeu de reflets
    -vous les ramenez au port du guilvinec ?
    - non on les laisse à l'usine , leur chair rose orangée est séparée de la peau pour la mise en boite , dans d'autres salles , ils sont en filets , tranchés avec un long couteau effilés et ils vont direction congélateur.
    - hum ! ! ! j'adore ce poisson , dommage pour nous , nous ne connaitrons jamais le goût du saumon sauvage frais

    Retour à la maison , des odeurs et des couleurs pleins la tête

     

                                         cerise-deco

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  •  

    une honte que de faire vivre les animaux dans de telles conditions

     

    à aller voir chez cléomède

     

                                           ici

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires