• le beaujolais vu par les poètes

    A LA GLOIRE DU BEAUJOLAIS NOUVEAU - R. MAUGER KAUFMAN

     

     

    A LA GLOIRE DU BEAUJOLAIS NOUVEAU

     

    de R.MAUGER KAUFMAN ( extrait de l'almanach du Beaujolais)

     

    Les fruits mûrs tomberont coupés d'un geste agile
    Dans les "jarlots" de bois bien propres au terroir
    Les grains sécraseront sous le choc du pressoir
    Et le sang jaillira dans les cuves d'argile

     

    Le jus fermentant dans l'ombre du tonneau
    Dans son déchaînement bouillonnera de rage
    Dansera, bondira, mènera grand tapage
    Forgeant dans ses clameurs, l'âme du vin nouveau !...

     

    Il a tous les reflets d'une naissante aurore
    Le discret velouté des trèfles incarnats
    Le rire du soleil l'irise de grenats
    Quand dans le verre il roule en un glouglou sonore.

     

    Il est toute allégresse, il est toute fraîcheur
    La pivoine, l'iris, et la rose mourante
    La pêche, l'abricot, la groseille odorante
    Se fondent pour créer sa typique saveur.

     

    Il se rit des flacons habillés de poussière
    Des sommeils prolongés dans la nuit d'un caveau
    C'est un vin jeune et franc, gardant, tel un joyau
    La sève des sarments et les sucs de la terre.

     

    R. MAUGER KAUFMANN

     

    Les appellations du Beaujolais

    Article

    Gastronomie

    Le Beaujolais compte 12 appellations, entre les beaujolais et les crus

    Présentation
    “Le plus sensuel des vignobles” d’après la Revue du Vin de France, s’étend sur 21 655 hectares et court le long d’un ruban de 10 à 15 kilomètres de large sur 50 kilomètres de long, de Mâcon au nord à Lyon au sud, sur les flancs vallonnés des monts du Beaujolais qui atteignent une altitude de 700 à plus de 1 000 m.

    Les appellations du Beaujolais

    Article

    Gastronomie

    Le Beaujolais compte 12 appellations, entre les beaujolais et les crus

    Présentation
    “Le plus sensuel des vignobles” d’après la Revue du Vin de France, s’étend sur 21 655 hectares et court le long d’un ruban de 10 à 15 kilomètres de large sur 50 kilomètres de long, de Mâcon au nord à Lyon au sud, sur les flancs vallonnés des monts du Beaujolais qui atteignent une altitude de 700 à plus de 1 000 m.

    Le cépage ‘Gamay noir à jus blanc’ règne en maître sur cette terre bénie des dieux, et de la plus brillante façon puisqu’il offre une extraordinaire palette de vins, des plus fins et aromatiques, les Beaujolais et Beaujolais Villages, aux plus riches et complexes, les dix crus du Beaujolais, possédant chacun un caractère spécifique lié aux différents terroirs : Brouilly, Chiroubles, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à Vent, Régnié, Saint-Amour.

    On trouve aussi dans les appellations Beaujolais et Beaujolais Villages une véritable star : le Beaujolais Nouveau, que le monde entier attend avec impatience le troisième jeudi de novembre.

    En effet, quelle merveilleuse et intemporelle idée que de fêter le vin nouveau, pour partager un moment de convivialité au début de l’hiver et découvrir les flagrances et arômes du nouveau millésime.

    De manière plus confidentielle, certains vignerons en Beaujolais et Beaujolais Villages élèvent de somptueux vins Blanc (issu du cépage Chardonnay) et Rosé (issu du cépage gamay), ainsi que des crémants surprenants.

    L’ensemble de la gamme beaujolaise est à découvrir, car comme le précise le guide ‘Gerbelle et Maurange’ de la Revue du Vin de France : « Dans tous les cas, le vignoble Beaujolais offre les meilleurs rapports prix/plaisir de France, que ce soit en Beaujolais, en Beaujolais Villages ou encore dans les crus. Le résultat vous étonnera. ».


    1 Beaujolais

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins blancs : fleurs blanches et agrumes
    * Vins rouges : fruits rouges et fleurs des champs

    2 Beaujolais nouveau

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : petits fruits noirs (mûre, cassis…)

    3 Brouilly

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : petits fruits rouges, fraise, groseille et prune

    4 Chénas

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : rose et fleur de pivoine, en vieillissant épices et bois

    5 Chiroubles

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : violette, iris, muguet et pivoine

    6 Fleurie

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : rose, violette, iris et fruits rouges

    7 Juliénas

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : fraise, violette, fleur de pivoine, cannelle, groseille

    8 Morgon

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : pêche, abricot et prune

    9 Moulin à Vent

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : Iris, rose fanée, épices et fruits bien mûrs

    10 Régnié

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : petits fruits noirs et rouges, épices

    11 Saint-Amour

    * Cépage dominant: Gamay
    * Vins rouges : léger et fruité en primeur, puissant et charnu en moyenne garde

    12 Côte de Brouilly
     
     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Février 2013 à 18:30

    très joli blog bonne continuation bisous 

    www.cuisinebouchra.com

    2
    Mardi 16 Juillet 2013 à 22:57

    J'en bois  :-)

    Je ne suis pas loin. Biz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :